isolation acoustique, acoustique des locaux d'écoute
acouphile.fr : réduire des nuisances de bruit ou satisfaire une qualité d'écoute
Il existe sur ces sujets beaucoup de confusions,
de solutions erronées proposées ....
Seule une approche rigoureuse permet de les éviter

Site réalisé par
Patrick Carré

menu
isolation, bruits
p
locaux d'écoute
p
isolation acoustique des portes
amélioration par la distribution des locaux
En bas de page, un résumé propose des conclusions simples, dont on peut se contenter
Une porte est une partie d'une paroi, elle est incluse dans un autre matériau qui l'entoure. Le reste de la paroi peut avoir dans certains cas une surface faible : porte desservant une entrée, un couloir. Dans tous les cas l faut raisonner sur l'ensemble de la paroi séparant les locaux, voir isolement.
C'est le plus souvent la porte qui est l'élément faible, donc prépondérant pour l'affaiblissement et l'isolation voir parois composées.
Une porte est en elle-même une paroi composée de plusieurs matériaux ou éléments sur sa surface : une partie ouvrante, le battant, une huisserie, les 2 formant un bloc-porte, une fermeture avec une étanchéité, des trous de serrure.
Tous ces éléments contribuent à sa performance, caractérisée par son affaiblissement R. Le battant a la plus grande surface, mais le système de fermeture et d'étanchéité a une très grande importance.

Les fabricants sont à même de donner des valeurs d'affaiblissements obtenus par des mesures normalisées. Les informations sont moins courantes que pour les fenêtres, car la réglementation des logements neufs ne s'intéresse pas à l'isolation intérieure, seules les portes d'entrée sont concernées, et faiblement en général comme on le verra en bas de page. Il va sans dire que ces essais sont réalisés dans les meilleures conditions de montage et d'étanchéité, qui ne seront pas forcément celles d'une installation standart.

type de porte
R global dBA ou Rw dB
distribution ordinaire 16 à 22
âme pleine 24 à 30
palière renforcée 32 à 38
une porte de 40 dBA est exceptionnelle et très chère

étanchéité

L'étanchéité d'une porte ne peut être parfaite; de toutes façons les portes intérieures doivent le plus souvent, même fermées, assurer la ventilation.
L'influence d'un passage d'air est très élevée, voir exemple ci-dessous, et dépend de la surface libre ou "jour", mais aussi du bloc-porte.
Les portes intérieures, de distribution dans un logement, sont toujours très peu performantes pour cette raison. Elles sont en plus souvent légères.

influence d'un passage d'air ou "jour" sous une porte d'entrée ordinaire
On voit sur ces exemples l'influence énorme d'un jour sous une porte. Ce sont des copies d'écran de 2affaiblissements.xls voir en page calculs. Parce que l'affaiblissement sans jour augmente avec la fréquence, l'influence du défaut aussi. Ainsi une porte non étanche a un affaiblissement presque constant en fonction de la fréquence. Voir parois composées pour comprendre le principe et la méthode de calcul.

influence d'un passage d'air ou "jour" sous une porte d'entrée performante

Il est totalement inutile de renforcer une porte, d'y fixer quoi que ce soit sur sa surface si on n'améliore pas son étanchéité.
S'il faut laisser passer l'air pour le renouvellement d'air, il est vain d'installer une porte performante.
Dans le cas contraire, la mise en oeuvre joue un grand rôle : ajustage précis y compris au niveau du sol, joints à écrasement dans les feuillures, seuil à appui avec joint indispensables.

double-portes et sas

Comme pour les autres matériaux, la solution pour obtenir des affaiblissements élevés avec des matériaux faiblement massiques et peu affaiblissants est la paroi double, c'est à dire la double porte.

Voir parois doubles pour analyser les principes de qualité.
Une fois le choix des portes effectué, le paramètre essentiel est la distance les séparant, puis l'existence d'une quantité suffisante d'absorbant entre les 2, dans l'espace intermédiaire.

La solution des 2 portes séparées de 5 à 10 cms et forcément ouvrant en sens inverse, que l'on voit par exemple dans des cabinets médicaux, évidemment meilleure que la porte simple, n'est pas idéale, peu pratique, et sera réservée aux cas où le manque de place empêche de réaliser la bonne solution, qui est le sas.

Les portes sont séparées d'une distance permettant leur ouverture indépendante et dans le même sens, donc d'au moins 1 mètre.
Les parois du sas, dont le plafond où c'est facile, sont recouvertes d'un maximum d'absorbant. Voir matériaux absorbants.
On peut espérer ainsi un affaiblissement total, de l'ensemble des 2 portes, légèrement inférieur à la somme des affaiblissements des 2 portes, soit de l'ordre de 40 dBA ou plus, ce qui est équivalent à une paroi de maçonnerie moyenne.

Si l'on crée un tel sas, il faut prendre garde aux transmissions indirectes voir transmissions.

Un exemple sur ce schéma :
Tout d'abord, entre le local A et le sas : l'affaiblissement de la paroi 1 doit être nettement supérieur à celui de la porte 1, la condition est couramment satisfaite.
Ensuite, celui de la paroi 2 doit être au moins égal à celui de l'ensemble des 2 portes. C'est moins évident si'il s'agit d'une cloison légère.
On peut considérer que le niveau sonore dans le local B, pas trop près des parois, voir isolement, est égal à la superposition des niveaux transmis par chacun des "chemins" acoustiques.
Si les affaiblissements correspondants aux 2 chemins sont égaux ou presque, l'isolement entre local A et local B subit une perte de l'ordre de 3 dBA, dependant un peu des valeurs des surfaces de contact.
Une valeur de 40 à 50 dBA nécessite une paroi 2 sérieuse. On peut dans le cas d'un aménagement faire un doublage sur une paroi 2 existante. Voir parois doubles.

distribution des locaux

Ce principe du sas, ou du local tampon, est le meilleur pour assurer de bonnes isolations entre locaux sans l'obligation d'utiliser des matériaux ou parois lourds, chers, complexes à mettre en oeuvre.

On sépare le local réception, ou local calme, du local émission, dans lequel se trouve la source de bruit, par des locaux utiles ou utilitaires, mais dans lesquels on ne stationne pas, ou dans lesquels il n'y a pas de besoin d'isolation.
Ci-contre un exemple classique de distribution intelligente entre l'extérieur ou la circulation commune et un séjour.

Les logements récents dans l'habitat collectif, soumis à la réglementation acoustique, sont toujours distribués de cette manière, parce que c'est la seule solution qui permet de satisfaire les exigences sans surcout, en employant des éléments constructifs ordinaires.
Les 2 portes (1 palière et 1 de distribution) entre extérieur et pièce à protéger sont indispensables. Ne pas démonter une porte intérieure donnnant sur un séjour ou la pièce principale d'un studio pour agrandir la pièce !

Les transmissions indirectes sont réduites à des quantités négligeables par la disposition judicieuse de la pièce A.

En réhabilitation, il faut s'inspirer de ce principe lorsqu'on peut redistribuer même partiellement les locaux.
Il est globalement plus économique, et souvent plus efficace, d'aborder les problèmes d'isolation acoustique de cette manière plutôt que d'ajouter des doublages et faire l'acquisition de matériaux ou éléments de construction spécifiques.

 
conclusions
  • une porte de distribution intérieure a toujours un affaiblissement faible
  • une porte intérieure n'est jamais étanche, c'est une des raisons de sa faiblesse
  • une porte d'entrée ou palière, ou une porte pleine, est normalement de meilleure qualité parce que plus massique; il faut impérativement la munir  d'un seuil et de joints compressibles
  • il est inutile d'alourdir ou de doubler une porte sans d'abord améliorer son étanchéité
  • le "capitonnage" (matériau genre matelassage, donc absorbant, collé en surface) d'une porte simple n'a aucun intérêt
  • la double-porte est une bonne solution dans le principe
  • l'espace entre les 2 portes doit être le plus grand possible et  traité avec un matériau absorbant
  • le sas est la bonne solution à condition de maitriser les transmissions indirectes
  • la solution intelligente et économique en conception d'une distribution de locaux est de séparer les locaux à isoler par des locaux tampons utilitaires
 

Site réalisé par Patrick Carré, ingénieur INSA, EX prof acoustique IUT, licence Réhanilitation Bâtiments, Université Lyon 1, conseil acoustique en Rhône Alpes
La reproduction de tout ou partie de ce site sur tout document papier ou numérique est formellement interdite sauf avec l'autorisation de l'auteur